Composition, 1950 / Josef Sudek

© Josef Sudek Estate

Raconter des histoires avec des objets inanimés, suggérer un mystère : la septième face du dé. Josef Sudek

Lors de l’occupation allemande de Prague, Josef Sudek est contraint de passer beaucoup de temps dans son atelier. Il y produit la série Fenêtre de mon atelier (1940-1954), ensemble qui figure parmi ses photographies les plus célèbres. Depuis un même point de vue, avec la fenêtre pour entrave et espace intermédiaire, il y retranscrit les infinies modulations de la lumière, de la succession des saisons, du temps, de la buée ou de la brume. Il dit la constance des variations, en somme, minimalistes, sereines et mystérieuses. Il faudrait pas réduire cet ensemble à un simple exercice formel, mais bien à l’expression de la contemplation et de la révélation du merveilleux dans l’ordinaire.

On retrouve ces variations autour d’un même sujet statique dans ses natures mortes (qui ne sont pas sans faire écho notamment à la peinture hollandaise du 17e siècle), où il vient composer avec des objets du quotidien (verres à facettes, coquillages, miches de pain…), qui semblent souvent affranchis des lois de la gravité et dont il révèle par la subtilité des angles de prise de vue et la délicatesse des compositions lumineuses, les reflets, la translucidité, les textures, la sensualité, la perfection formelle.

Je n’aime pas beaucoup ce qui est géométrique et anguleux, trop défini, je préfère la vie des objets, et la vie des jours est bien différente de cette géométrie, elle n’a pas de certitude simplificatrice.

Ici, la pureté originelle de l’œuf.

Ne pas se laisser duper par l’économie de moyens : un coin de table, un œuf, une soucoupe. Une image pourtant d’une grande sophistication. La matité de la coquille contraste avec la brillance de la porcelaine. L’œuf velouté repose donc, dans un équilibre presque miraculeux, sur le rebord de la soucoupe. L’angle de prise de vue en fait un cercle presque parfait. Le cercle de l’œuf, celui de la soucoupe, celui du centre de la soucoupe, puis l’œuf qui se reflète au centre.

Et Sudek fait des ronds dans l’eau.