Berenice Abbott, El at Colombus, Broadway, NY, 1929

El at Colombus, Broadway, NY, 1929..png
© Berenice Abbott

Does not the very word ‘creative’ mean to build, to initiate, to give out, to act – rather than to be acted upon, to be subjective? Living photography is positive in its approach, it sings a song of life – not death.
Berenice Abbott

Le soleil, à son zénith, rend éclatant le macadam de la rue et, avec la vue en plongée, écrase les ombres des passants. La rambarde à gauche, rythmée par les horizontales des planches, et la mince ligne blanche à droite viennent tracer deux lignes de fuite qui semblent absorber les passants, si ce n’est la femme qui va à contre sens.

László Moholy Nagy.jpeg
© László Moholy Nagy

Au premier regard, la composition est si parfaitement graphique, la toile de fond si claire, les personnages si savamment disposés sur la page blanche, la présence du cheval factice si incongrue, que l’on pourrait croire à quelque collage de László Moholy Nagy. Cependant, il ne faudrait pas voir ici une quasi-abstraction ou une image onirique, mais au contraire, un regard singulièrement photographique sur la ville : le saisissement de la scène au moment précis où la lumière éclate et génère ce violent contraste, où les passants viennent impeccablement investir l’image, la vue en plongée, la rigueur du cadrage et de la composition. Straight photography. Ni artifice, ni subterfuge, mais une réelle volonté d’adhérence au réel. Deux ans plus tard, celle-là même qui se passionna et fit connaître l’œuvre d’Eugène Atget, allait entamer Changing New York, un immense projet documentaire consacré aux mutations de la métropole et à l’évolution de son urbanisme.